Henri Meschonnic (1932-2009) est l'auteur d'une oeuvre considérable où poèmes, essais et traductions font le continu d'une théorie du langage et du rythme et d'une pratique d'écriture et de lecture pleines de vie l'une par l'autre. Ce blog offre simplement des documents à tous ceux qui de près ou de loin aimeraient continuer avec Henri Meschonnic.

vendredi 22 janvier 2010

Le 8 avril 2009: décès d'Henri Meschonnic et les réactions dans la presse, sur la toile

Réactions , hommages... après le décès d'Henri Meschonnic le 8 avril 2009:

L'Association française des enseignants de français:

Baptiste Touverey dans Le Nouvel Obs le 9/04/2009

François Bon sur son blog le 8 avril 2009 :

Gil Pressnitzer dans un Post-Scriptum à sa présentation du poète:

Pierre Assouline le 9 avril 2009 sur son blog:

Eric Aeschimann dans Libération du 11 avril 2009 (avec une erreur sur la biographie: HM n'est pas "juif d'origine polonaise" car ses parents sont nés à Kichinev en actuelle Moldavie et il est né à Paris)

Samuel Blumenfeld dans Le Monde du 12 avril 2009

Sur le blog du Magazine littéraire qui republie l'article d'Henri Meschonnic de septembre 1998 dans le dossier consacré par le magazine à Mallarmé:

Patrice Beray sur son blog sur Mediapart:

Cyril Veken et Pierre-Christophe Cathelineau - 11/04/2009 sur le blog de l'association lacanienne internationale:

Patricia Sustrac, Présidente des Amis de Max Jacob:
Un sourire éclatant, une chevelure hirsute, un souffle épique pour parler des beautés du monde poétique
Henri Meschonnic avait l'élégance cultivée du silence méditatif. Membre des Amis de Max Jacob, lauréat de ce prix, il avait accepté de figurer dans le comité d'honneur de notre revue. Il était fidèle à l'art poétique. L'Association des Amis de Max Jacob le salue avec émotion.
C'est en commentaire à cette adresse (Le Figaro n'a publié que la dépêche de l'AFP):

Robert Migliorini dans La Croix du 13 avril 2009: "Henri Meschonnic, un linguiste au risque de la Bible" :

la déclaration du CNL:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire